Utilisation sécurisée des bouteilles de gaz

Utilisation sécurisée des bouteilles de gaz

Dans de nombreuses entreprises, l’utilisation des bouteilles de gaz fait partie du quotidien. Souvent, les gens pensent que leur utilisation n’est pas dangereuse, car même dans le milieu privé, tout le monde peut manipuler les bouteilles de gaz sans devoir faire preuve de connaissances de sécurité spécifiques. Cependant, selon la situation, il faut être vigilant. Des erreurs lors d’une mauvaise manipulation de bouteilles de gaz peuvent avoir des conséquences fatales. Il est important de respecter quelques mesures de précaution lors du travail quotidien impliquant les bouteilles de gaz et de sensibiliser vos opérateurs. Dans notre guide de pratique, vous retrouverez des conseils utiles. Si vous avez besoin d’un savoir-faire approfondi adapté à votre entreprise et plus particulièrement à votre fonctionnement, nous vous proposons des séminaires spécifiques pour la manipulation des gaz techniques.



Quels dangers sont liés à la manipulation des gaz ?

La manipulation des gaz implique de nombreux dangers.

La manipulation des gaz implique de nombreux dangers mais avec le savoir-faire adapté, les risques peuvent être minimisés efficacement. Les personnes manipulant les gaz au quotidien, doivent être sensibilisés aux différentes sources de danger.

Des gaz sont des produits multi-fonctionnels avec des caractéristiques très variées. Pendant que des gaz inflammables représentent par eux-mêmes un risque d’explosion, les gaz combustibles ne sont pas auto-inflammables mais accélèrent la combustion en cas d’inflammation d’autres matières. De plus, il existe des gaz dangereux ou nocifs pour la santé, des gaz toxiques ou corrosifs pour la peau représentant un risque pour la santé de vos collaborateurs. La présence de gaz (sauf l’oxygène ) réduit le taux d’oxygène dans l’air, ce qui représente un risque pour les personnes présentes dans des salles fermée et de petite taille. 

Il est important de prendre en compte la situation spécifique dans laquelle les gaz sont utilisés. Nous vous mettons par la suite à votre disposition un fil conducteur pour une première approche de l’évaluation des risques des gaz.


A quoi faut-il faire attention lors de l’évaluation des risques pour les gaz ?

L’évaluation des risques est un élément central pour la protection sur le lieu de travail. Elle est la base pour un management systématique et efficace de la sécurité et de la santé des employés.
 

Qui doit réaliser l’analyse des risques pour les gaz ? 

L’analyse des risques doit être faite par une ou plusieurs personnes compétentes mais l’obligation de transcription des résultats incombe à l’employeur, même s’il confie la réalisation à un chargé de sécurité ou à toute autre personne qu’il estime compétente pour le faire. De manière générale, la personne en charge doit avoir des connaissances suffisantes sur la dangerosité des produits utilisés et doit être familière avec les processus et le travail. Elle connait la législation, peut évaluer les conditions de travail et les mesures de protection en place lors d’une activité. Très souvent, cette mission est confiée au chargé de sécurité. Un organisme externe peut également aider dans la réalisation du document. Le stockage et la manipulation des gaz sont souvent des éléments difficiles à évaluer pour les participants.

Evaluation des risques liés aux gaz : à quoi faut-il faire attention 

La première chose à faire lors de l’évaluation des risques est d’identifier les caractéristiques des gaz utilisés dans votre entreprise. Analysez les fiches de sécurité : toutes les caractéristiques dangereuses doivent y figurer. De plus, depuis le 1 juillet 2006, chaque bouteille de gaz doit être étiquetée selon la norme EN 1089-3. 

Le code couleur de la bouteille de gaz peut également vous aider (plus d’informations sur l’étiquetage et le marquage de bouteilles de gaz par la suite). Cependant, le code couleur est uniquement un support visuel et non obligatoire. D'autres aspects doivent être pris en compte pour la manipulation des gaz et bouteilles de gaz, comme les facteurs suivants :

Evaluation des risques
  • Limites d’explosion (les limites inférieures et supérieures d’explosion peuvent se décaler en cas de température / pression élevée)

  • Température (peut mener à un augmentation de la pression à l’intérieur du récipient)

  • Caractéristiques chimiques (ex. instabilité)

  • Auto-inflammation (danger d’incendie / explosion élevé)

  • Corrosion (par ex. dioxyde de soufre, peut attaquer le récipient)

  • Gaz toxique (par ex. chlore)

  • Danger d’étouffement

  • Gaz plus lourd que « l’air » (peut stagner à hauteur du sol)

  • Polymérisation

Attention, les dangers lors de la manipulation des gaz sont multiples, la liste présentée n’est qu’un extrait limité. Une analyse approfondie de la dangerosité du gaz doit être menée individuellement.

Après avoir analysé et évalué le gaz utilisé, il faut maintenant considérer la manipulation. Ceci comprend également le transport en interne et le traitement et la manipulation par les employés. La situation suivante décrit à titre indicatif quelques risques connus :

  • Fuites involontaires (par ex. armatures non étanches sur des bouteilles)

  • Mélange des gaz (par exemple pour les soudures avec acétylène / oxygène)

  • Effet externe sur le réservoir de gaz comprimé (par exemple, basculement)

  • Mauvais entretien (par exemple, le régulateur de pression sur l’armature est défectueux)

  • Ecart par rapport à l’utilisation prescrite

Important : il n’est pas possible de créer une "évaluation standard des dangers" pour tous les gaz. Chaque gaz doit être considéré individuellement et évalué en fonction des dangers qui en découlent. Une analyse de cause peut fournir des informations supplémentaires. De plus, lors de l’évaluation du risque de gaz, les techniciens, les utilisateurs ou les opérateurs doivent être inclus afin d’obtenir différents points de vue sur les dangers qui étaient inconnus au responsable de l’évaluation des risques.


Etiquetage des bouteilles de gaz

Que ce soit pour l’évaluation des risques ou immédiatement avant l’utilisation : il est essentiel que l’utilisateur sache exactement ce qu’il y a dans une bouteille de gaz. La principale source d’information est l’autocollant pour produits dangereux posé sur la bouteille de gaz. Il contient toutes les informations nécessaires sur les propriétés du gaz contenu, telles que le numéro ONU et le nom exact de la substance, des informations sur sa composition, des informations du fabricant, ainsi que des informations de danger et de sécurité. 

Mais même la couleur de la bouteille de gaz elle-même fournit les premiers indices sur son contenu et elle est donc déjà reconnaissable de loin quand les pictogrammes ne sont pas encore illisibles. Depuis 1997, l’étiquetage des bouteilles de gaz est régi par la norme EN 1089. Entre autres choses, celle-ci spécifie une coloration uniforme (EN 1089-3), qui sert d’information supplémentaire sur les propriétés du gaz contenu. Nos infographies en donnent un aperçu (voir les tableaux 1 à 4 ci-dessous). 

Il est essentiel que l’utilisateur sache exactement ce qu’il y a dans une bouteille de gaz.

Attention : le codage de couleur selon la norme EN 1089-3 se réfère uniquement à l’épaule de la bouteille et non à la couleur de la bouteille. La norme ne s’applique pas aux bouteilles réunies en cadres ou batteries, ni aux extincteurs et aux bouteilles de gaz à GPL. Pendant la période de transition jusqu’à la fin de 2006, un grand "N" a également été imprimé sur les bouteilles (= Nouveau, New, Neu) pour éviter toute confusion avec les vieilles bouteilles. 

La couleur de la bouteille ne remplace pas le pictogramme de produit dangereux ! C’est la seule identification obligatoire du contenu de la bouteille.


Règles générales de sécurité 

Les bouteilles de gaz peuvent constituer un danger important si elles ne sont pas stockées correctement, par exemple en raison d’une fuite de gaz incontrôlée à la suite d’un endommagement de la bouteille de gaz comprimé ou d’une explosion lors d’une exposition à des températures élevées. C’est pourquoi il faut protéger les bouteilles de gaz de 5 situations : réchauffement important, incendie, corrosion, dommages mécaniques et accès non autorisé. 

Eviter les réchauffements importants des bouteilles de gaz
Eviter les réchauffements importants des bouteilles de gaz
Ne pas exposer les bouteilles de gaz au feu
Ne pas exposer les bouteilles de gaz au feu
Les bouteilles de gaz doivent être stockées à l’abri de la corrosion
Les bouteilles de gaz doivent être stockées à l’abri de la corrosion
Eviter les endommagements manuels
Eviter les endommagements manuels
Limiter l’accès des personnes non habilitées au stockage
Limiter l’accès des personnes non habilitées au stockage

Tout d’abord, il faut tenir compte de certaines exigences relatives à l’emplacement du local de bouteilles de gaz, car ces dernières ne doivent pas simplement être stockées dans un endroit arbitraire de l’usine. Le stockage des bouteilles de gaz dans des escaliers, des chemins étroits ou des passages, des garages, des salles de travail et des pièces au sous-sol n’est pas autorisé (voir règles spécifiques pour le stockage coupe-feu). La circulation et les issues de secours ne doivent pas être gênées par les bouteilles de gaz stockées. De même, les locaux de stockage ne doivent pas être librement accessibles. Limitez l’accès des personnes non habilitées au stockage de bouteilles de gaz. Le stockage des bouteilles de gaz doit être gardé sous clé et les panneaux d’interdiction appropriés doivent être installés. 

Respectez une distance de sécurité de plus de 5 mètres de toutes les machines et installations représentant un risque tel que l’échauffement. Important : la zone de garde ne doit pas empiéter sur des terrains voisins ou des voies de communication publiques. Les fosses, canaux, drainages de sol et sous-sols doivent être exclus de la zone de protection. Si des gaz inflammables sont stockés, les points suivants s’appliquent également : aucune source d’inflammation dans la zone protégée. De plus, un extincteur doit être disponible. Dans les locaux de stockage pour gaz combustibles, au moins une porte doit conduire directement à l’extérieur.

De manière générale, il n’existe aucune restriction pour le stockage combiné de différents types de gaz à l’extérieur. Cependant, il existe des restrictions sur le stockage combiné dans les pièces, en particulier si des gaz inflammables, oxydants / combustibles ou toxiques sont entreposés. En règle générale, veillez à ce que les distances de sécurité entre les différentes bouteilles de gaz soient suffisamment éloignées, répondant à votre évaluation des risques. 

Pour éviter les risques mécaniques, les bouteilles de gaz sous pression doivent être entreposées verticalement. Pour les bouteilles de GPL, le stockage horizontal n’est pas autorisé. Dans tous les cas, les bouteilles de gaz doivent être stockées de manière à ce qu’elles soient stables (debout, ou allongées lorsqu'il est impossible de les stocker debout) et qu’elles soient protégées contre le roulement, les basculements et les chutes. Les dangers causés par des véhicules ou d’autres équipements doivent être exclus. L’installation d’un système de protection anti-collision peut être utile. Assurez-vous toujours que les soupapes des bouteilles de gaz soient protégées par des capuchons de protection et, si nécessaire, des écrous de blocage. Dans l’entrepôt, aucune bouteille ne peut être transvasée, remplie ou réparée.
 

Stockage à l'extérieur de bouteilles de gaz

Stockage à l’extérieur

En général, le stockage des bouteilles de gaz à l’extérieur est la meilleure solution, car il permet une ventilation adéquate de manière naturelle. Les abris pour bouteilles qui sont ouverts sur 2 côtés ou plus sont assimilés à des solutions de stockage extérieur. S’ils n’ont qu’un seul côté ouvert, ils sont également considérés comme stockage extérieur à condition que leur profondeur (mesurée à partir du côté ouvert) ne soit pas supérieure à la hauteur de leur ouverture. On considère également un côté comme ouvert s’il est constitué d’une paroi grillagée ou similaire.

Les armoires et locaux à bouteilles de gaz conçus pour une installation en extérieur offrent des conditions optimales pour un stockage sûr et en conformité avec la législation en vigueur des bouteilles à gaz. Ils disposent de panneaux grillagés ou fentes d’aération dans les murs pour assurer une ventilation naturelle. Les auvents offrent une protection suffisante contre les intempéries. De nombreuses armoires et locaux à bouteilles de gaz sont, en outre, équipés de dispositifs de fixation ou de chaînes de sécurité qui empêchent efficacement les bouteilles de tomber. Un avantage supplémentaire : les armoires et locaux de bouteilles de gaz disposent généralement d’une fermeture à clé et limitent ainsi les accès non autorisés.


Stockage à l’intérieur


Un stockage de bouteilles de gaz en plein air est idéal sur de nombreux points, mais pas toujours réalisable. En prenant des mesures de protection supplémentaires, il est également possible de stocker des bouteilles de gaz à l’intérieur des bâtiments. Outre une ventilation adéquate, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Les murs extérieurs de la pièce de stockage doivent être au moins ignifuges.
  • Les zones de stockage doivent être séparées par des portes coupe-feu à fermeture automatique donnant sur les salles adjacentes.
  • Dans les locaux de stockage de gaz combustibles, seuls les systèmes et équipements électriques antidéflagrants peuvent être utilisés.
  • Le revêtement de sol doit être en matériau difficilement inflammable.
  • Entre les bouteilles de gaz contenant des gaz inflammables et celles contenant des gaz comburants, une distance minimale de 2 m doit être respectée dans les locaux de stockage.
  • Il ne doit pas y avoir de fosses, de canaux, de drainages de sol et d’ouvertures de nettoyage de cheminée dans les locaux de stockage.
  • La distance entre les bouteilles de gaz comprimé et les radiateurs ou autres sources de chaleurs, doit être d’au moins 0,50 m.

Les armoires à bouteilles de gaz de DENIOS résistantes au feu constituent une alternative judicieuse. Celles-ci sont testées (essai de type) selon la norme EN 14470-2 et répondent aux exigences des locaux de stockage pour une installation en intérieur. 

Outre un changement d’air assuré, de nombreux équipements tels que le raccordement à une extraction, des pieds réglables pour compenser les sols inégaux, des traversées de tuyaux pour le raccordement de câbles et des rails de montage garantissent une fonctionnalité optimale. Avec les armoires pour bouteilles de gaz comprimé G90 (résistance au feu 90 minutes) et G30 (résistance au feu 30 minutes), la mise à disposition, le dosage et le stockage des bouteilles de gaz comprimé dans les ateliers deviennent faciles.

Armoires pour bouteilles de gaz coupe-feu pour l'intérieur

[Translate to fr_CH:] Stockage à l’intérieur

Important : tenez toujours compte de votre évaluation des risques lorsque vous stockez des bouteilles de gaz. Les mesures de sécurité correspondantes devraient toujours être adaptées et mises en œuvre au cas par cas. De plus, n’oubliez pas d’informer régulièrement vos employés de la manipulation des bouteilles de gaz et des instructions d’utilisation pour éviter des accidents.


Travailler sereinement avec les bouteilles de gaz

En règle générale, vous devez définir des mesures de sécurité et des instructions relatives à l’utilisation de bouteilles de gaz dans votre entreprise, en vous basant sur votre précédente évaluation des risques. Voici quelques conseils généraux : vous trouverez toutes les informations importantes sur les caractéristiques des gaz en matière de sécurité ainsi que des informations sur les mesures de sécurité spécifiques dans la fiche de données de sécurité fournie par votre fournisseur de gaz. Formez régulièrement les opérateurs, dans la mesure nécessaire, à l’utilisation des bouteilles de gaz, aux dangers spécifiques et aux mesures à prendre en cas d’accident ou d’incident. En particulier lors du changement de bouteilles, il faut être vigilent. Avant utilisation, par exemple, il faut mettre son équipement de protection individuelle (EPI) et, le cas échéant, allumer votre système d’extraction d’air. Si possible, une ventilation naturelle suffisante doit également être fournie. 

Avant d’utiliser ou de changer la bouteille, assurez-vous de connecter la bonne bouteille de gaz et prenez en compte les propriétés spécifiques du contenu. Vérifiez régulièrement si les conduites et les flexibles sont en bon état et assurez-vous que toutes les connexions soient bien serrées. Afin de ne pas endommager les flexibles dans la durée, veillez à ce qu’ils ne frottent pas contre les angles ni sur les arêtes, ni traversent des voies de circulation où ils pourraient être écrasés. Les raccords, les tuyaux et les outils pour oxygène doivent toujours être exempts de graisse, d’huile et de saleté, faute de quoi vous courrez un risque de combustion spontanée. Veillez également à ce que la bouteille de gaz ne tombe pas avant et pendant l’utilisation sur le lieu de travail et fermez les vannes de la bouteille lors d’arrêts de travail prolongés.


A quoi faut-il faire attention lors du transport de bouteilles de gaz ?

Saviez-vous que le poids d’une bouteille de gaz peut dépasser les 70 kg ? Cela comporte un risque de blessure à ne pas sous-estimer, en particulier pendant le transport. Non seulement, les personnes peuvent se blesser lors d’une mauvaise manipulation de la bouteille de gaz, mais le risque d’endommager la bouteille de gaz est aussi nettement plus élevé pendant le transport. En cas de chute, par exemple, la valve (le point le plus faible de la bouteille de gaz) se déchire et entraîne une fuite soudaine du contenu sous pression. Les bouteilles de gaz peuvent se transformer en véritables projectiles pouvant même traverser les murs en béton. Par conséquent, certaines exigences de sécurité doivent être prises en compte lors du transport de bouteilles de gaz. En règle générale, vous ne devez transporter que des bouteilles de gaz avec le capuchon de la valve vissé et protéger les bouteilles de gaz de la chaleur excessive pendant le transport afin d’éviter toute augmentation de pression dans la bouteille.

Transport de bouteilles de gaz sur le lieu de travail 

N’oubliez pas de mettre les EPI adaptés (par exemple, des chaussures de sécurité et des gants de protection). Il est absolument interdit de transporter des bouteilles de gaz en les poussant, jetant ou roulant en position couchés. De manière générale, les bouteilles de gaz ne doivent, dans la mesure du possible, pas être transportées par des personnes ou roulées debout. Il faut mieux utiliser des chariots et diables pour bouteilles de gaz. Ces outils professionnels sont particulièrement recommandés pour les activités régulières et disposent de nombreux équipements de sécurité qui empêchent les chutes, le roulage et les chocs des bouteilles de gaz pendant le transport. S’il est nécessaire de transporter la bouteille de gaz vers d’autres étages, les personnes et les bouteilles de gaz ne doivent jamais être ensemble dans l’ascenseur. Vous ne devez transporter des bouteilles de gaz par grue que si elles sont placées sur une palette. Pour cela, nous proposons dans notre boutique en ligne des palettes spéciales grutables pour bouteilles de gaz . Vous trouverez également des chariots de bouteilles de gaz et des supports de transport pour chariots élévateurs ou transpalettes dans notre vaste gamme de produits.

Produits pour la manipulation sécurisée des bouteilles de gaz

Transport de bouteilles de gaz sur le lieu de travail

Transport de bouteilles de gaz sur la voie publique 

Lors du transport de bouteilles de gaz sur la voie publique, les dispositions de l’ADR (Accord européen sur le transport international de marchandises dangereuses par route) doivent être respectées. Avant le transport, renseignez-vous sur les quantités totales maximales autorisées par unité de transport (limites d’exonération) pour vos matériaux. Attention également au stockage combiné avec d’autres produits dangereux. 

Si les quantités que vous transportez restent inférieures à la limite d’exonération, les principes suivants s’appliquent :

  • Transport exclusif de bouteilles de gaz scellées avec protection de la valve (par exemple à l’aide d’un capuchon protecteur)

  • Pas d’ouverture des bouteilles transportées

  • Apposition du marquage et de l’étiquetage obligatoire

  • Amener un extincteur

  • Transport de préférence dans des véhicules ouverts ou ventilés

  • Interdiction du feu et de la lumière ouverte

  • Lors du chargement des bouteilles, il est interdit de fumer

  • Prenez garde aux mesures de précaution dans le cas de contact avec des produits alimentaires et d’aliments pour animaux concernant des gaz toxiques.

  • Protection contre les dommages par une fixation adéquate de la charge

  • Amener l’autorisation de transport

  • Informer le conducteur

  • Le véhicule et le conducteur doivent être conformes à la réglementation en vigueur (sécurité opérationnelle et routière, équipement)

Les principes ci-dessus s’appliquent également au transport de bouteilles de gaz vides non nettoyées. Dans ce cas, le document de transport doit contenir des informations différentes sur les colis.

Si la limite d’exonération est dépassée, des règles supplémentaires doivent être respectées :

  • Amener deux extincteurs

  • Un équipement de protection supplémentaire est requis

  • Le conducteur a besoin d’un certificat ADR

  • L’unité de transport et, le cas échéant, les emballages (lors de l’utilisation de conteneurs) doivent porter une marque spéciale

  • Des précautions spéciales pour l’arrêt, le stationnement, le chargement et le déchargement s’appliquent

  • Si nécessaire, surveillance des véhicules

  • Amener un document d’identité avec une photo pour chaque membre de l’équipage du véhicule

  • Conformité aux réglementations spéciales pour les gaz toxiques

  • Interdiction de la consommation de boissons alcoolisées ou d’autres moyens ayant une incidence sur les activités de la profession


Sous réserve de modifications techniques et d’erreurs. Toutes les informations ont été soigneusement collectées. Cependant, DENIOS ne peut pas garantir l’actualité, l’exactitude, l’intégralité ou qualité des informations mise à disposition. 


Formation professionnelle « Manipulation sécurisée des gaz techniques »

Formation gaz techniques

« Des gaz techniques : plus que de l’air chaud ». La manipulation des gaz techniques comporte de nombreux dangers. La sensibilisation de tous les employés aux différentes sources de danger et l’augmentation du savoir-faire en matière de sécurité réduisent considérablement ces risques. Le séminaire "Manipulation sécurisée des gaz techniques" de DENIOS propose, par exemple, dans le contexte de la prévention des accidents ou des consignes de sécurité au travail, une contribution importante. 

La formation peut être réalisée chez vous sur site par un expert DENIOS. Le contenu de la formation peut être adapté à vos besoins individuels. Sur demande, nos conférenciers se feront un plaisir d’organiser une conférence sur mesure (par exemple sur des types particuliers de gaz ou des situations de stockage) et, bien sûr, ils sont également disponibles pour vos questions individuelles.

Accéder à la formation DENIOS


Nous sommes à votre disposition

Vous avez besoin d’un conseil personnalisé ? Confiez-nous votre défi et nous trouverons la bonne solution pour vous.

  • Conseils d'experts : Tél. 056 417 60 60

  • Demandes